« Reporters sans Frontières (You spin me round) | Accueil | L'invité du jour... »

05 juin 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Elie

Oui, on ne peut pas tout excuser. Mais on ne peut pas non plus à la fois les condamner et profiter de leur situation sociale pour y investir et produire à bas coût.

Ce qu'il faut se mettre en tête (je connais un petit peu la Chine) c'est que le peuple chinois n'a rien a reprocher à son gouvernement. De leur point de vue, et selon leur culture, la liberté n'est pas primordiale et leurs dirigeants leur offre l'occasion d'un très grand progrès social. La liberté d'expression passe après.

De part notre passé nous n'avons aucune leçon à leur donner.
Des économistes américains pensaient (je résume et j'espère ne pas me tromper, je ne maîtrise pas le sujet, je ne m'étendrais donc pas trop) qu'un progrès économique tendait forcement vers un progrès social dans la mesure ou les habitants, plus riches, ce consacrent plus à leur loisir, à leur vie et réclame plus de liberté (et que le progrès économique ne pouvait avoir lieu que grâce au libéralisme). Or, la Chine démontre que malgré un progrès économique ahurissant, le gouvernement peut rester très autoritaire et créer une économie à la fois libérale et ultra-contrôlée. La donne qui échappe à la culture occidentale est le patriotisme exacerbé des chinois, qui acceptent tout pour leur pays.

C'est pour ça que les attaque contre la Chine sont à double tranchant. Le peuple les vit comme une agression.

Je pense que les libertés (de la presse entre autre) ne peuvent pas entrer en Chine par la force et par la dénonciation d'événement comme les JO.

Le peuple Chinois a trop souffert pour l'organisation de ces jeux pour qu'on l'en prive. Il faudrait plutôt avoir une politique d'ouverture, accueillir des étudiants chinois en Europe, travailler avec eux sur de vrais projets de développements, plutôt que d'essayer de leur imposer des choses qu'ils ne veulent pas.

Landia

La donne en quesion, l'Europe et spécifiquement la France s'en aperçoive, mais comme souvent trop tard, la France est rayée des méga tour d'Europe proposés pas les agences de voyage....

Là où cela se complique, c'est demander à la Chine de faire en peu de temps ce que l'Europe a accompli en des siècles... Passer d'un état de répression excessive à un capitalisme "ouvert", c'est malheureusement impossible, et ni dans la culture, ni dans les moeurs chinois.

On se plaint de la copie des plans des fabriquants (voitures, et bientôt aviation, nucléaire...) mais c'est justement pour contre-attaquer sur le même terrain que nous...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

Blog powered by Typepad
Related Posts with Thumbnails