« Jean-Paul Olivier - Le Parcours/Sommaire | Accueil | Jean-Paul Olivier - Article 2 - Fabularis »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Mathias

Cher Jean-Paul,
C'est une chose merveilleuse que le "bäteau" ait continué son chemin !!!

Je ne savais pas du tout qu'il y avait eu un deuxième "naufrage magnifique"...

J'espère que tout se déroule bien pour toi et que le Théâtre de poche t'accueille toujours pour tes productions...

Meilleurs souvenirs du bateau echoué... et malgré tout ("tout" c'est le temps qui pourait me faire changer d'avis) je pense toujours ce que j'avais écrit sur tes textes lors de la conception du programme... et c'était pas si mal vu non ? : )

Je t'embrasse...

Mathias

Alain pour Jean-Paul Olivier (qui aura bientôt son ordinateur et sa connexion)

"Après une nuit fortement agitée, un bateau imaginaire allait s'échouer non loin d'une terre inconnue.
A mon réveil, le réel prit place et s'immergea mon égo, je devins capitaine du Bateau Jonquille.
Les Trois Voix qui portèrent ses couleurs au-delà du cap espérance, ont été, sont et seront les vents dominants qui permirent à ce naufrage de voir ma propre naissance.
Oui, je suis né le 3 décembre 1997 à 21h00.
Merci à toi, à Emilie et Richard, car sans vous je n'aurais jamais osé quitter mon port d'eau douce".

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Présentation

  • Jean-Paul Olivier est né le 20 mars 1959 à l'Hotel-Dieu de Tournus en Bourgogne.
    Son enfance est liée à la vie de bohème où la nature lui ouvrira les portes de l'imaginaire.
    1975 : Création des pensées de l'obscur. Ce premier essai est une suite de poèmes faits de petits mots de tous les jours (car la poésie peut être simple, claire et directe) sans autre ordre que celui du temps qui passe.
    1980 : De ses voyages dans les terres australes, Jean-Paul Olivier parlera du monde intérieur du poête, ses joies, ses souffrances, ses colères...Ses joies, quand dans l'aube des matins d'été, un soleil pâle inonde les forêts obscures de l'imaginaire. Ses souffrances, quand l'amitié s'en va, quand l'amour se meurt et que la vie n'est plus qu'un gouffre sans espérance. Ses colères républicaines, colères de l'honnête homme face à l'injustice sociale, ecclésiastique et militaire...(de la religion au désespoir, il n'y a qu'un pas).
    La vie de Jean-Paul Olivier est un long cheminement désordonné comme les passions, ardent comme une fièvre - et caustique : parce que le vitriol est l'encre préférée des poêtes d'aujourd'hui.

Revue de Presse

Jean-Paul Olivier


  • Jean-Paul Olivier

Devenir Fan

Le Bateau Jonquille

Mon canari se savonne sous la douche (1)

  • Moncanarisesavonne9
    Les photos d'avant-représentation de la pièce "Mon canari se savonne sous la douche", de Jean-Paul Olivier, jouée au Printemps du rire, à Toulouse, en Mars 2001.

Mon canari se savonne sous la douche (2)

  • Moncanarisousladouche25
    Les photos des représentations de la pièce "Mon canari se savonne sous la douche", de Jean-Paul Olivier, jouée au Printemps du rire, à Toulouse, en Mars 2001.

Blanche

  • Blanche_emiliedejean_bysandrinedelpuech (47)
    Ensemble de photos N&B réalisées par Sandrine Delpuech (http://www.sandrinedelpuech.com) lors du Printemps du Rire 2003 à Toulouse et en couleurs par Karl Deligne - dit ClarKarl (http://www.reportagephoto.org) lors de la représentation de Blanche (auteur : Jean-Paul Olivier) au Fil à plomb, le jeudi 22 juillet 2004. Les 2 fois, le rôle titre fût interprété par Emilie Déjean.

Les Oubliés

Related Posts with Thumbnails